Ce texte est en quelque sorte un son de cloche que j’envoie aux décideurs en matière de tourisme régional. Comme toute la structure organisationnelle du tourisme est en redéfinition, surtout au niveau des régions, je me permets aujourd’hui de vous donner une idée de ce que vous pourriez entreprendre comme travail pour améliorer le sort du tourisme régional. Je m’adresse avec ce texte aux MRC, aux régions, aux municipalités, mais aussi à tous les intervenants du milieu touristique à qui le développement de leur région leur tient à cœur!  J’aimerais vous parler du diagnostic du potentiel touristique régional.

À quoi sert le diagnostic du potentiel touristique? En fait, il est la base de tout développement touristique et au final il sert surtout à mettre au jour les forces/faiblesses et les opportunités/menaces d’un territoire. Selon vous, est-il possible d’en arriver à la même finalité sans passer par un processus de diagnostic? Bien sûr, mais pour y arriver, il faut extrêmement bien connaître son territoire et avoir en main plusieurs données quantitatives et qualitatives sur un échantillonnage assez grand des entreprises présentes. Personnellement, je ne vous conseille pas de vous baser sur votre propre jugement pour développer votre territoire, pour la simple et bonne raison que le tourisme représente souvent une économie locale importante et des enjeux organisationnels à ne pas sous-estimer. Une erreur dans le choix de vos futurs investissements pourrait être catastrophique pour l’ensemble du territoire et pour son économie globale. Mieux vaut bien faire les choses et même confier la tâche à des professionnels qui sauront mener le bateau à bon port!

 

Diagnostic_territoire


Atteindre des objectifs

Le diagnostic vous permettra d’atteindre certains objectifs bien précis :

  • Établir un portait globale et réel du tourisme sur le territoire
  • Établir les forces/faiblesses et les opportunités/menaces
  • Établir une position stratégique de succès
  • Créer une nouvelle identité touristique (ou renforcir celle existante)
  • Établir nouvelle orientation stratégique (vision, objectifs et orientations)
  • Établir une stratégie marketing
  • Établir une stratégie de communication et promotion
  • Etc.

 

Les enjeux en matière de développement régional

Outre l’atteinte des objectifs ci-dessus, le diagnostic permet aussi de réfléchir sérieusement sur les enjeux majeurs en matière de développement de territoire.

 

  1. Le virage numérique est selon moi celui qui fait le plus peur aux entreprises et organisations touristiques. Pourtant, c’est celui qui permettra le plus à l’entreprise de se démarquer et de faire croître son positionnement. C’est aussi le virage numérique qui pourra permettre la meilleure intégration de la créativité et de l’innovation au sein du territoire. Comme je l’ai déjà abordé dans un article précédent, il est faux de croire que le virage numérique est obligatoirement très couteux. Il est tout à fait possible d’investir des sommes raisonnables (pour commencer) pour suivre (et même survivre à) la vague de ce développement INCONTOURNABLE!

 

  1. Le second est bien évidemment, l’implantation d’un processus de créativité et d’innovation. Le premier aide le deuxième … mais il n’y a pas que le numérique pour implanter la créativité et l’innovation. On peut le faire avec tous les secteurs de nos organisations, il suffit de bien l’encadrer et de le favoriser à l’aide de techniques gagnantes (cercle de créativité, comité de l’innovation, Brainstorming créatif, etc.). L’important c’est que les intervenants sachent qu’il n’y a pas de limite à la créativité et à l’innovation! Les seules limites sont celles qui nous sont imposées (bien souvent par nous-mêmes ou par nos supérieurs, malheureusement). Encore une fois, il est possible d’implanter la créativité et l’innovation au sein d’un territoire sans investir des sommes faramineuses! La planification et la structuration sont des facteurs clés de succès dans ce domaine!

 

  1. La population locale DOIT absolument s’impliquer davantage dans le développement touristique d’un territoire. En région, ils sont les meilleurs porte-parole pour bien vendre la destination et inciter des visiteurs potentiels à venir dans la région et même à prolonger leurs séjours. La fierté et l’appartenance d’une population à son territoire sont des moteurs extrêmement puissants dont nous ne pouvons plus nous passer. Je vous vois déjà venir avec votre « ouais OK … mais comment? » Ma réponse ne va pas vous plaire : ça dépend! Ça dépend d’un paquet de facteurs tels que l’histoire du territoire, le niveau d’appartenance, le nombre et la nature des entreprises de la région, la proximité des grands centres urbains, etc. En exagérant à peine, il y a autant de facteurs possibles qu’il y a de population sur un territoire. Par contre, il y a 3 éléments à considérer, peu importe les facteurs relevés en matière d’implication de la population locale : ÉDUCATION – PARTICIPATION – SENSIBILISATION

 

  1. Accompagné d’un plan de communication et de promotion, le développement du concept d’expérience au sein d’un territoire touristique peut réellement propulser une destination. On en parle depuis déjà plusieurs années et pourtant, le concept est encore flou pour plusieurs entreprises. J’y reviendrai dans le prochain point, mais un facteur clé de succès dans le concept d’expérience en matière de développement touristique régional demeure les partenariats. Une expérience doit se vivre dans l’ensemble du séjour du visiteur et doit même être reliée par un même élément central, un fil conducteur. Juste dans ce point, on combine les 3 premiers points soit le virage numérique, l’implantation d’un processus d’innovation et de créativité et l’implication de la population locale. Sans vouloir l’expliquer intégralement, je suis convaincu que vous saisissez le lien qui unit ces 3 premiers points pour créer le 4e.

 

  1. Le développement touristique régional passe définitivement par le pouvoir de développer des partenariats gagnant-gagnant-gagnant. Gagnant pour votre entreprise, gagnant pour votre partenaire et gagnant pour les visiteurs. On pourrait même ajouter un autre gagnant, soit le territoire en entier. Vous pouvez développer des partenariats très conventionnels, tels qu’une entente entre deux entreprises pour proposer un forfait avec des expériences complémentaires ou totalement loufoques tel qu’une petite entreprise d’hébergement régional avec une entreprise de comédiens ou d’amuseurs publics pour faire vivre à ses clients un séjour inoubliable. On peut également créer des partenariats pour de l’équipement, les ressources humaines (bénévoles entre autres), pour contrer la saisonnalité d’une des deux entreprises, etc. Encore là, on peut mettre à profit tous les autres points pour créer ce cinquième point.

 

  1. Je crois que le développement d’une destination doit inévitablement passer par l’uniformisation du service à la clientèle … ou excusez-moi, par l’uniformisation de l’expérience client! Tous les intervenants d’un territoire doivent s’entendre pour offrir le même niveau d’expérience client. Pourquoi? Parce que pour qu’une destination régionale attire des visiteurs, elle doit être en mesure d’offrir une expérience globale sur toute la durée du séjour. Les attractions ou les hébergements en régions sont limités, ce qui n’est pas du tout le cas d’une grande destination urbaine où l’offre est considérable. En région, le visiteur suit une chaîne (hébergement, restaurants, attractions, festivals, etc.) et s’il faut qu’il soit insatisfait de l’un d’entre eux, c’est tous les autres maillons de la chaîne qui en souffriront. Voilà pourquoi un territoire doit instaurer une politique en matière de service à la clientèle. Cette politique devrait au minimum contenir de la formation, des évaluations mystères et un standard à respecter.

 

Nous pourrions en énumérer encore plusieurs, mais je crois avoir ici décrit les six enjeux les plus importants du développement d’un territoire.

 

Identité touristique

Le diagnostic touristique sert aussi à se doter d’une identité touristique unique. Le marché québécois est vaste et de plus en plus, les destinations se cherchent un créneau à exploiter qui leur sera propre. Nous avons la chance d’avoir un Québec diversifié dans ses attributs naturels, culturels, industriels, etc., c’est à nous de nous pencher sur la question à savoir « qu’avons-nous à offrir d’unique? ». De par le chantier d’exploration qu’est le diagnostic, vous pourrez ainsi découvrir des unicités exploitables auxquelles n’auriez peut-être jamais pensé!

Si votre identité touristique actuelle se confirme être la meilleure, le processus du diagnostic pourra sans doute vous aider à nouer solidement les liens entre les différents intervenants pour renforcir cette identité touristique régionale.

 

Forces/faiblesses et opportunités/menaces

Le but ultime du diagnostic touristique est de dégager les forces/faiblesses pour mieux entrevoir les opportunités/menaces sur les futurs investissements du territoire. Malheureusement, peu de gens prennent le temps de passer à travers le processus de diagnostic avant d’insinuer, sans trop en comprendre l’importance, ces particularités distinctives et tellement tributaires du succès du développement positif d’une région.

On ne peut pas parler de forces/faiblesses et d’opportunités/menaces sans avoir au préalable fait un travail de recherche approfondi. On doit connaître notre région sous toutes ses coutures en ayant étudié ses particularités naturelles, recenser tous les intervenants présents sur le territoire, tout connaître de son passé, de son présent et essayer d’entrevoir son futur, etc. Il faut également sortir de ses frontières et étudier la concurrence régionale, nationale et internationale. « Qui fait quoi, qui me ressemble, qui est complètement différent, qui pourrait être complémentaire à mon produit, quelles sont les nouveautés en matière de service client, qui sont les entreprises créatives et innovantes, que se fait-il ailleurs … ? » Toutes autant de questions que nous devons nous poser pour être en mesure de bien fignoler notre diagnostic.

 

Conclusion

J’aurais pu poursuivre sur plusieurs autres pages cet article en abordant le positionnement stratégique, le marketing de territoire, les stratégies promotionnelles, etc. Cependant, je crois avoir été en mesure ici de vous démontrer l’importance du processus d’exploration qu’est le diagnostic, ce qui était mon but ultime avec ce texte. Peut-être que ces autres sujets feront éventuellement partie d’un autre billet de ma part …

 

Dans le contexte que vit actuellement le Québec, l’avenir du tourisme repose entre autres sur le pouvoir de nos régions à se développer positivement et distinctement. Ce texte, je l’espère, a pu éveiller chez vous, intervenants du milieu touristique, le désir de développer vos entreprises et vos territoires. Car c’est ensemble que nous devons entrevoir l’avenir, en unissant nos forces et en contrant collectivement nos faiblesses!

 

Pour en savoir plus sur notre service de diagnostic de territoire, n’hésitez pas à entrer en contact avec nous!

 

Anne-Marie Royer
Conseillère principale
Développement Touristique AMR amroyer@developpementtouristiqueamr.com
418-504-1234