//Parlons développement web

Parlons développement web

Parlons développement web. Pourquoi? Parce qu’il existe encore des entreprises qui n’ont aucun site web ou que ces derniers ne sont tellement pas à jour qu’un simple coup d’œil est assez pour faire fuir un client potentiel. Il y a certaines règles à suivre en ce qui concerne l’ergonomie et le design d’une page d’accueil, des règles de base en SEO et surtout des tendances majeures en matière d’achat en ligne, de réseaux sociaux et d’informations complémentaires à retrouver sur un site touristique.

D’abord, pourquoi est-ce si important? Aujourd’hui, la planification des vacances se fait majoritairement en ligne, dans le confort de son salon. Internet a cet avantage merveilleux de rendre accessible, à quiconque possède un écran connecté, une quantité phénoménale d’information. C’est tout le processus de consommation du voyage qui change, et ce, à une cadence difficile à suivre pour les PMEs touristiques québécoises. Il ne faut surtout pas jeter l’éponge, car heureusement il y a des solutions abordables et adaptées à toutes les réalités.

Voici un texte que je coécris avec ma collègue Caroline Asselin et qui vous permettra de vous évaluer ou de vous aider à construire votre site web. Nous en profiterons également pour vous parler de certains mythes en lien avec le développement web. Comme nous ne pouvons aborder cette thématique dans son ensemble en un seul article, nous vous présenterons le SEO, l’ergonomie de la page d’accueil et d’autres petits trucs bien pratiques.

Le SEO, qu’est-ce que c’est?

Le Search Engine Optimization ou en français : l’optimisation sur les moteurs de recherche. Le SEO est une technique favorisant le positionnement du contenu ou de l’ensemble des pages d’un site web sur les moteurs de recherches (Google, bing, Yahoo, etc.) à l’aide, entre autres, de la présence de mots-clés dans les textes présents dans le site web.

Un SEO bien fait peut générer du trafic sur votre site web qui sera mieux converti qu’une campagne de courriel. Le SEO peut grandement influencer la performance de votre entreprise et, en d’autres mots, cela peut vous apporter de nouveaux CLIENTS.

Les bonnes pratiques de SEO

  • Avoir une bonne stratégie de mots-clés
  • Avoir beaucoup de contenu pertinent
  • Améliorer ses performances SEO avec un blogue
  • Améliorer ses performances SEO avec les réseaux sociaux (et autres liens entrants)
  • Le site doit être Responsive (s’adapter aux téléphones intelligents et tablettes)

Pour ceux qui aimeraient en connaître davantage sur le SEO, nous offrons une formation de base sur le sujet à Québec, le 26 novembre prochain. Pour vous inscrire, vous pouvez le faire via le site de TourismExpress/Formation.

graphique 2


L’importance de la page d’accueil

Les contenus web et l’ergonomie du site (surtout de la page d’accueil) sont censés guider l’internaute dans sa démarche. La page principale doit être épurée et on doit pouvoir y retrouver rapidement les informations de base de votre entreprise (description générale de votre produit, l’horaire, le prix, les coordonnées pour vous rejoindre rapidement). Par contre, elle n’est pas le bon endroit pour exposer vos vidéos ou pour étaler l’ensemble complet de vos services. Mieux vaut utiliser la page d’accueil pour diriger le futur client directement là où son besoin sera comblé. En parlant de vidéo, il est devenu PRIMORDIAL pour votre entreprise de faire une vidéo promotionnelle, une vidéo corporative. L’avenir se joue sur YouTube et les vidéos sont maintenant aussi consultés, sinon plus, que les sites web. Je vous entends déjà me dire : « Oui, mais c’est cher produire une vidéo corporative ». Je vous répondrais qu’il est désormais possible de faire une belle vidéo de qualité professionnelle pour peu de frais. Les temps changent et évoluent …

Utiliser des menus et des sous-menus est une bonne façon d’être cohérent et de diriger facilement les clients. Utilisez des images, mais sans en abuser! Attention aux images trouvées sur le web, car plusieurs ont des droits d’auteurs. Si vous voulez être certain d’avoir le droit d’utiliser des images, je vous conseille fortement de les acheter sur un site prévu à cette fin (GettyImages, Fotolia, etc.). Selon la qualité de l’image, vous pouvez en acheter plusieurs, et ce, pour moins de 10$.

On pourrait également apercevoir sur la page d’accueil 2 ou 3 boutons avec des thématiques de services. Si vous offrez des services touristiques et de la vente de produit en ligne, vous pourriez facilement créer 2 boutons différents sur votre site et diriger le client sur 2 interfaces différentes selon les besoins qu’il recherche à combler.

Finalement, en fin de page, on pourrait y voir les liens vers le blogue, vers les promotions et vers les réseaux sociaux. Si le client veut poursuivre son parcours sur votre site, il cliquera vers ses intérêts et ses besoins. Il est PRIMORDIAL que votre site soit cohérent et facile d’utilisation pour l’internaute.

Site bilingue

Je ne suis pas sans vous rappeler de l’IMPORTANCE d’avoir un site web anglophone … et même en d’autres langues. On le sait, le tourisme chinois est en hausse et on nous répète sans cesse qu’il faut prendre le train pendant qu’il passe. Même si vous n’avez pas un site complet en mandarin, ayez au moins une page expliquant vos services généraux. Si cette clientèle vous intéresse et que vos démarches marketing vont en ce sens, vous pourriez être surpris de les voir débarquer chez vous!

Site transactionnel

De nos jours, il est facile d’insérer sur son site web un paiement en ligne (par PayPal entre autres). Si vos produits et services s’y prêtent, intégrez le! Le client qui se trouve sur votre site web est peut-être prêt à acheter dès maintenant, car si vous l’avez convaincu de vous visiter ou d’acheter vos produits, il est sera très certainement mûre pour passer à la caisse. Et je ne vous cacherai pas que vous ferez très probablement des ventes que j’appelle « blanches ». Je suis d’ailleurs de celles qui achètent sur le web et qui, au final, ne consomment même pas le produit ou le service acheté … c’est le cas entre autres avec des lavages de voitures ou des cours d’anglais en ligne, mais c’est là une tout autre histoire!

Je ne vous apprends rien en avançant que nous vivons maintenant dans un monde où l’attente doit être réduite au minimum. Si vous permettez à votre client d’acheter en ligne, cela veut aussi dire pour lui qu’il n’aura pas à faire la file d’attente le jour venu et qu’il pourra passer en « Express ». On le voit souvent avec les billets de cinéma où les clients sont invités à acheter leur billet à l’avance, en ligne.

L’achat en ligne vous permet également de créer de beaux partenariats avec d’autres intervenants de votre région, en créant des combos ou des forfaits.

Faites vivre votre site web

Vous avez maintenant un bon site bien référencé? Super, mais votre travail ne s’arrête là! Utilisez vos réseaux sociaux pour rendre votre site « actuel ». Un fil de nouvelles Facebook est un incontournable pour promouvoir votre site. Les contenus postés sur Facebook sont en moyenne visibles par un Fan sur six. Servez-vous de cet outil pour propulser votre site. De plus, si vous êtes actifs sur vos réseaux sociaux (et qu’ils sont reliés à votre site web) cela vous servira à améliorer votre SEO.

Une autre façon est de mettre à jour régulièrement une section nouvelle (Quoi de neuf ? ou À voir présentement dans votre région) pour mettre en valeur les activités selon les saisons et/ou les promotions). De plus, tenir un blogue est devenu un incontournable!!! Oui, je sais, c’est beaucoup de travail, mais Oh! combien payant en retombées!

Soyez actuel dans le temps

Être actuel dans le temps peut sembler évident, mais peu de gens l’appliquent! Il est très important que votre site reflète la saison dans laquelle nous sommes (photos, descriptions, services, horaire, etc.). Le client qui visite votre site veut acheter aujourd’hui ou dans les jours à venir. Si nous sommes en hiver et que les services offerts en première page ont des photos d’été en plus d’afficher l’horaire d’été, le client ne sera pas porté à vouloir acheter chez vous.

Il faut être « actuel dans le temps ». Cette formule peut aller loin, car comme nous vivons de plus en plus dans un monde de l’instant présent, vous pouvez même changer vos services sur votre page d’accueil en fonction de la météo actuelle ou à venir dans les prochains jours. Cela demande par contre une gestion web plus exigeante. Vous pouvez de plus alimenter vos contenus de réseaux sociaux en fonction des saisons et de la météo.

Quelques mythes à déconstruire

Afin de vous convaincre de l’importance de mettre en pratique ces conseils, voici 6 mythes à déconstruire :

  • Avoir une brochure à l’office du tourisme ou dans les présentoirs des hôtels est encore un des moyens les plus efficaces pour attirer les visiteurs de passage.

Dans les faits, le nombre de visiteurs dans les bureaux d’accueil touristique est en forte décroissance depuis plusieurs années et leurs fermetures font malheureusement régulièrement les manchettes de l’actualité touristique. Comment accroitrez-vous votre visibilité? Les régions et les villes touristiques ont entrepris un grand virage numérique. Ils font également de nouvelles campagnes originales où la technologie devient plus qu’un support à l’offre, elle devient LE moyen de la propulser et de la diffuser, et ce, à l’intérieur même des bureaux d’accueil touristique. Les visiteurs ont désormais accès à des supports technologiques au service de l’accueil (IPAD, écran, etc.) et si vous ne prenez pas ce grand virage, vous regarderez passer le train sans y prendre place.

  • Une offre de qualité suffit à attirer les visiteurs, le bouche-à-oreille se chargera de me faire connaître (OUI, on l’entend souvent celle-là).

Super si on parle de vous! Et il ne faut pas minimiser l’impact très positif (ou négatif, selon le contexte) du bouche-à-oreille, mais lorsque ces clients potentiels voudront en savoir plus sur vous, il faut leur permettre de trouver TOUTE l’information qu’ils recherchent là où ils la cherchent! Les faits sont là! On dit que les sites web d’attraits et d’activités touristiques à destination sont les plus consultés lors de la planification voyage, et c’est de plus en plus sur un support mobile que cela est fait (téléphone intelligent, tablette, IPOD, etc.).

Tableau

Source : Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM, 2015.
Maïté Levasseur pour le Réseau de veille en tourisme, La planification de voyages – quatre marchés comparés, 4 juin 2015. http://veilletourisme.ca/2015/06/04/la-planification-de-voyages-quatre-marches-compares/

  • J’ai des clients fidèles et satisfaits de mon offre, je n’ai pas besoin d’investir pour renouveler ma clientèle.

Attention! Vous tombez fort probablement dans le piège de prendre pour acquis que celle-ci vous suffira à long terme. Selon un principe important en marketing, il est préférable de développer, en premier lieu, la clientèle qui fréquente déjà votre établissement (fidélisation et renouvellement) et ensuite chercher à en attirer de nouvelles. Il ne faut jamais oublier que les goûts de vos clients évoluent et que leurs besoins augmentent et se définissent avec les tendances en matière de loisirs et de tourisme ainsi que leurs propres expériences.

  • L’expérience commence au moment où celui-ci met les pieds chez dans votre entreprise.

Vous devez réaliser que celle-ci commence au premier contact avec votre entreprise et c’est dorénavant par le web que ce premier contact est fait. Faire en sorte que ce premier point de contact soit un reflet de la qualité de l’expérience à vivre sur place devrait être votre priorité #1!

  • Je peux moi-même faire mon site web et le tour sera joué!

Même si nous vous conseillons fortement de faire affaire avec des professionnels, vous pouvez en effet, faire votre propre site web. Mais à condition que vous y mettiez les efforts nécessaires pour avoir un site reflétant une entreprise et des services de qualité.

Il existe aujourd’hui des solutions de création de sites web très performants et faciles à développer, à gérer et à utiliser. Le graphisme, les menus, les niveaux de langage, etc. doivent être toujours les mêmes. Il faut savoir créer un environnement web confortable pour votre client. Il faut rester précis sur les informations communiquées. Vous devrez privilégier la fluidité et la rapidité de navigation et donner une belle visibilité à vos produits/services offerts, et ce, toujours avec une navigation conviviale et un environnement aéré pour permettre à votre client d’accéder à l’information recherchée en moins de 3 clics.

Si vous décidez de construire votre site web vous-même, assurez-vous d’être cohérent dans votre présentation web et d’avoir le temps de construire votre site adéquatement et de le mettre à jour régulièrement.

  • Il parait que Google, avec le temps, prendra en considération mon site et je pourrai facilement apparaitre dans les résultats de recherche.

FAUX! Rien n’est garanti avec le référencement naturel, mais il est possible de l’influencer positivement! Pour avoir un bon référencement naturel sur les moteurs de recherche, cela vous demandera du travail « d’arrière-scène », ce qu’on appelle le SEO (vue précédemment dans cet article) et votre site devra être de qualité avec une rédaction sans faille. Vous devez avoir un bon contenu!

Je vous conseille également d’utiliser les services payants de référencement Google (AddWords), surtout si votre site est jeune. Le référencement naturel peut prendre un certain temps et il n’est jamais garanti! Les campagnes Addwords peuvent être très « payantes » si elles sont bien construites. Google offre des services pour tous les budgets, et ce, même si ce dernier est petit, vous pourriez tout de même avoir une belle campagne.

 

Faire évaluer son site web

Dans un premier temps, recherchez l’opinion de personnes de votre entourage qui seraient susceptibles de vous donner l’heure juste sur l’expérience de navigation sur votre site web. S’il s’avère que votre site web ne répond pas aux attentes, il faudra songer à investir. Votre première responsabilité dans cette démarche est de vous interroger sur vos objectifs.

Suite à cette première réflexion de votre côté, il est judicieux de faire appel à une entreprise spécialisée dans le domaine avec une grande expérience de l’industrie touristique. Car vous le savez, celle-ci a bien des particularités. Il faut bien connaître votre clientèle (besoins intérêts et comportement d’achat) pour savoir bien organiser votre site web.

N’oubliez jamais qu’on vend du rêve et que le rêve n’est pas un produit tangible! Même si votre offre est intangible, vous vous devez de refléter l’expérience que vous offrez par le biais de votre site web. Par des images, vidéos, sons, etc., tous les sens ou presque doivent être sollicités.

Un service d’évaluation de votre site web vous permettra, entre autres, d’obtenir un diagnostic sur les éléments suivants :

  • Le graphisme de votre site
  • Son contenu
  • Son ergonomie
  • Son lien direct avec votre clientèle actuelle et celles à rejoindre
  • Ses performances
  • Votre positionnement sur les moteurs de recherche (Google)


Conclusion

Nous espérons avoir été en mesure de vous éclairer sur ce que nous appelons le 101 du développement web. Nous vous invitons à nous contacter pour en savoir plus sur ce service adapté à la réalité et au portefeuille des petites comme de grandes entreprises en tourisme au Québec. N’oubliez pas, votre site web est votre porte d’entrée virtuelle, prenez-en soin! À bientôt!

By |2015-11-13T01:46:46+00:00novembre 13th, 2015|Non classifié(e)|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment